Apprendre le tatouage seul ! Bonne idée ou pas ?

20/11/2017
Auteur: Leeloo

Le tatouage s’est démocratisé et est de plus en plus en vogue. Plus de 4.000 professionnels exercent leur art en France.

Pourtant cette activité exige une grande maîtrise artistique et technique car l’acte de tatouage engage l’intégrité physique du client pour le restant de ses jours.

C’est pourquoi il est plus qu’important d’insister sur la nécessité d’une très bonne formation avant de se lancer.

Alors, comment apprendre à tatouer ? Quelles sont les possibilités d’apprendre le tatouage™ pour une personne voulant démarrer ?

Une profession soumise à quelques règles

Pour éviter des pratiques inadaptées et dangereuses pour la santé du client, une réglementation impose aux futurs tatoueurs de suivre une formation hygiène et salubrité dispensée par un organisme habilité.

C’est un prérequis incontournable comme l’exercice de son activité dans un local normalisé.

Mais qu’en est-il de la formation des tatoueurs ?

Aucune formation, certification, label et surtout diplôme ne peut attester de la qualité d’exécution d’un tatoueur !

On pourrait être tenté d’apprendre dans les livres abordant ce sujet.

Le livre de vulgarisation ci-contre n’existe pas.

Dommage direz-vous !

Les seuls ouvrages sérieux disponibles sont en anglais et rédigés par quelques professionnels célèbres.

Pour ceux qui maitrisent la langue de Shakespeare cela peut être considéré comme une aide au perfectionnement ou un additif à votre apprentissage.

Toutes les astuces validées par les « pros » sont bonnes à prendre !

Formations payantes en organisme de formation

Il est bon de le rappeler ici, l’État n’agrée ni ne reconnait aucune formation dispensée par quelque organisme que ce soit (hormis la formation Hygiène comme mentionné ci-dessus).

Vous pouvez trouver sur le net un certain nombre de structures plus ou moins sérieuses avec des tarifs qui peuvent avoisiner 1.000 à 4.000 € la semaine.

Et ce ne sont que des formations d’initiation.

Elles ne rentrent jamais dans la pratique hormis quelques exercices sur peaux synthétiques à la toute fin du stage.

Leur offre est donc plus que limitée, très coûteuse. De plus, il est très difficile de se procurer des données sur la compétence des formateurs.

Il me semble, mais ce n’est que mon avis personnel, que ces « écoles » sont là pour faire du « fric », attirées par le boom du tatouage ».

Mon conseil : évitez ce genre de formation hasardeuse car si vous vous présentez chez un tatoueur acceptant les apprentis avec un tel cursus ça ne fera pas très sérieux.

Et vous aurez dépensé des sommes folles pour pas grand-chose !

Profiter des conventions de tatouage pour se former au tatouage

C’est une bonne idée car des stages de perfectionnement ou des séminaires techniques sont souvent proposés lors de conventions, tant en France qu’à l’étranger.

Malheureusement, si vous êtes un parfait débutant vous aurez du mal à suivre ou à comprendre certaines subtilités proposées par les « pros » invités en master class.

Pour ma part, j’ai trouvé une alternative pour bénéficier d’un cours de tatouage particulier : je me fais tatouer (non pas dans le dos ou à l’arrière du corps, mais sur l’avant-bras par exemple) un motif par un artiste tatoueur renommé que je « kiffe ».

C’est souvent assez long pour obtenir un rendez-vous et cher, (mais quand on veut les meilleurs artistes tatoueurs on ne lésine pas sur le prix).

Pendant les quelques heures en tête-à-tête passées avec mon idole, je peux lui poser toutes les questions que je veux et surtout, c’est un cours particulier. C’est le top pour apprendre le métier.

Apprentissage chez un tatoueur établi

Démarcher un tatoueur qui accepte un(e) apprenti(e) est souvent le parcours du combattant !

J’ai déjà connu cette expérience. J’en ai visité des shops sur une grande ville normande. Même si mon book et ma motivation leur plaisait, tous les shops visités avaient encore trop peur de la concurrence. Pourtant, je n’avais pas l’intention d’empiéter sur leur pratique car aucun d’eux ne correspondait à mes attentes. Aucun d’eux ne pratique la spécialité que j’ai choisie : le réalisme couleur.

Dans ces conditions, comment apprendre la technique que j’envisage de pratiquer ? Je me connais, je ne vais pas pouvoir tatouer des papillons ou des étoiles plus d’une semaine.

Mais aussi, souvent, l’activité d’un shop ne justifie pas la présence d’un apprenti.

Et certains ne veulent pas s’engager pour un an minimum.

Toutefois, seuls les apprentis qui ont un réel potentiel et surtout une motivation sans faille trouvent un apprentissage.

Montrez-vous aussi curieux et discret, c’est le sésame qui vous ouvrira les portes.

Apprendre le tatouage™ seul, en autodidacte

C’est malheureusement une voie courante de l’apprentissage du tatouage.

Combien de tatoueurs renommés ont appris de cette façon ? Ils sont légion.

Et ils reconnaissent volontiers, qu’à leurs débuts, ils ont fait énormément d’erreurs inconsciemment.

Ces erreurs, ils auraient pu les éviter et gagner un temps précieux s’ils avaient bénéficié d’une formation par un pro.

L’autre inconvénient consiste à ne jamais se remettre en cause. On reproduit les gestes que l’on a visionné sur internet dans des vidéos en accéléré qui ne permettent pas de saisir le bon geste.

Petite expérience vécue lors de ma formation Hygiène et Salubrité. Nous étions 12 à suivre cette formation dont 7 tatoueurs ou apprentis tatoueurs.

Chacun de nous s’est présenté. J’étais la seule à suivre cette formation et à n’avoir pas encore tatoué.

Tous les autres avaient débutés en autodidacte et pensaient détenir la science infuse sur la pratique du tatouage.

Ils tatouaient surtout les amis (pour se faire la main, je suppose) et à domicile, sans structure aux normes ! Sans commentaires.

Pour démarer seul il vous faut du matériel fiable à prix intéressant. Cliquez sur l'image pour voir ma sélection :

Image 

Apprendre le tatouage™ seul avec des cours en vidéo

On trouve de tout sur le net et même des cours de tatouage en vidéo captés lors de conventions, de séminaires.

Évitez les vidéos de tatoueurs lambda qui font leur pub.

Comment être sûr de la justesse de leur pratique. Les cours vidéo d’artistes tatoueurs célèbres ne sont pas nombreux et sont souvent vendus sous forme de DVD sur des sites spécialisés en tatouage.

L’avantage certain de cette forme d’apprentissage du tatouage réside dans la possibilité de visionner à loisir le bon geste jusqu’à l’assimiler correctement.

Cet avantage n’est pas toujours possible en tant qu’apprenti chez un tatoueur. On ne peut pas demander à son maître d’apprentissage de recommencer indéfiniment le geste que l’on veut acquérir !

Et dans ce cas on oublie vite le bon geste.

Chaque vidéo ou partie de cours peut être reprise à volonté, à sa guise, à n’importe quelle heure. Quelle liberté !

Pour conclure, n’oublions pas que le tatouage, comme la peinture artistique, n’est pas qu’un aspect technique.

On peut apprendre les bases techniques, théoriques ou les bonnes connaissances pratiques transmises par des pros, mais pour devenir un excellent tatoueur, il est essentiel de posséder un talent artistique inné.

Si l’on veut tatouer, il est important de se poser la question suivante : le tatouage est-il bel et bien le métier pour lequel on est fait ?

Si la réponse est « OUI », alors mon petit blog pourra vous être utile car nous allons progresser ensemble.

Cet article vous a plu ? Ne ratez pas les prochains articles !

Inscrivez-vous à la newsletter pour être prévenu en priorité des nouveaux articles et bénéficier d'informations réservées aux seuls inscrits

 

Votre adresse de messagerie ne sera pas divulguée

Dans la même catégorie