Apprendre le tatouage par la « connasse » de service

17/02/2018
Auteur: Leeloo

Ne dit-on pas que la connerie est la chose la plus répandue dans le monde ?

Chacun a son connard dans la vie.

Pour moi c’est souvent mon voisin, mais je ne me souviens plus tellement pourquoi !

Qui n’a pas traité de connard son collègue, voire même son patron ?

Ou bien ce conducteur inconscient qui vous fait une belle « queue de poisson » en pleine ville.

Connard est donc juste une injure gratuite, assez gentille en fin de compte que l’on balance à tout va sans vraiment y réfléchir.

Alors, je pose la question :

Peut-on apprendre à tatouer si l’on est un connard ?

De prime abord, la réponse semble être OUI.

Image

Comme en atteste le nombre en progression constante de « scratcher » qui gâchent le métier et sa réputation.

J’en parle, entre autres dans cet article.

Et les mecs n’ont aucun doute sur leurs compétences, leur talent, et sont fiers d’afficher leurs graffitis sur les réseaux sociaux !

Alors, en tant que client, se retrouver entre leurs mains inexpertes, mieux vaudrait se flinguer. Car la majorité des clients n’est pas souvent capable de faire la part des choses.

Le rôle des artistes tatoueurs de renom, des syndicats est de prendre ce problème à bras le corps pour éradiquer ces nullards.

Si cela doit passer par un « véritable apprentissage » officiel, allons-y.

La connasse, c’est aussi moi ! Et fière de l’être !

Dans mon blog Apprendre-le-tatouage, je considère qu’une partie de ma « fonction officielle », c'est d'être « Madame Connasse » ... du fait que je débarque dans ce métier avec des yeux neufs, sans aprioris et parfois (ou souvent) sans les connaissances appropriées.

Et je ne demande qu’à apprendre toutes les ficelles de l’art du tatouage.

Je ne me permettrais pas, par respect de la profession, de mes maîtres, des clients surtout de faire comme les « scratcher ».


Sauf que dans la bouche de mes collègues tatoueurs, ce n'est pas une insulte.


Au contraire, c'est une fonction essentielle dans tout groupe de réflexion entre entrepreneurs !

Je veux être le « poil à gratter » sur le net de l’apprentissage du tatouage.


Mon rôle c'est d'attraper au vol tout ce qui ne va pas, d’essayer de pointer les faiblesses, les erreurs de jugement, les pensées limitantes !

...et de le faire bien-sûr avec bienveillance, mais... fermeté !

Le truc, c'est que c'est important d'avoir un "monsieur connard" dans sa vie d'entrepreneur... 

Mais uniquement dans sa vie d'entrepreneur !


Le problème, c’est que des « Monsieur connards », en général on en a plein notre vie et en plus ils ne sont pas bienveillants non plus.


Ils ne le font pas pour les bonnes raisons, pas pour vous aider à dépasser vos limites...
Ils le font parce qu'ils ne comprennent pas l’entreprenariat en général, ça leur
fait peur, donc peur pour vous, donc ils vous le disent, et ça vous mine le moral
au lieu de vous aider...



Ce ne sont pas de vrais "Monsieur connard"... ce sont juste des "briseurs de rêve".


Et ça, je vais vous en reparler assez souvent sur ce blog.

La bonne façon d'avoir un bon "monsieur connard" dans sa vie, c'est de faire partie d'une communauté soudée de gens qui pensent comme vous, comprennent ce que vous faites et vous soutiennent.


On en reparle bientôt !

Si ça vous choque, que je parle de « connard » . . . je ne peux rien y faire ! Peut-être que dans la communauté des tatoueurs, entre gens du métier on va dorénavant tous se traiter de connard.

Vous savez comment c’est une communauté soudée : il y a des blagounettes qui fédèrent et deviennent des gimmicks . . . rien de bien méchant là-dedans, au contraire !



Et si ça vous choque quand même...
Eh bien c'est votre problème ! Pas le mien !
Je fais ce que je veux et ce que je peux : C'est tout l'intérêt d'être blogueuse !
On mène sa vie et son business en faisant comme on veut !
En étant soi-même et tant pis si cela choque certaines personnes par moment... c'est que ce ne sont pas les bonnes personnes !

 

Cet article vous a plu ? Ne ratez pas les prochains articles !

Inscrivez-vous à la newsletter pour être prévenu en priorité des nouveaux articles et bénéficier d'informations réservées aux seuls inscrits

 

Votre adresse de messagerie ne sera pas divulguée

Dans la même catégorie